Date de publication:

Le Rognet / Les Vergennes

Corton-vergennes-rognets
LE ROGNET (OU LE CORTON ET ROGNET)
Commune Superficie Exposition Dénivelé/altitudes et pente
Ladoix-Serigny  8,6 ha
(min. 6,4 ha en Corton rouge
max. 2,2 ha en Corton-Charlemagne)
Sud-Est dénivelé:  75 m
altitude: 225 à 300 m
pente: 18 à 20%

Classé ‘climat supérieur‘ dans le ‘CASTING-SYNTÈSE’ des auteurs (voir le segment ‘Classements et énigmes’)

Classement selon les deux principales références historiques:
Jules Lavalle (1855) n’a pas fait de classement sur le finage de Ladoix.
En Première Cuvée par le Comité d’Agriculture et de Viticulture de l’arrondissement de Beaune (1860).

Ce climat est peu commenté dans les ouvrages. Sa surface en GC est de 8,6 ha, dont une portion de 2,2 ha dans la partie supérieure est classée en Corton-Charlemagne. Son coteau se montre très favorablement au Sud-Est. Son dénivelé de 75 m est très fort. La partie supérieure, pentue, accidentée et dont le sol est maigre, livre certainement des vins plus stricts et distincts de ceux des autres parties situées en pente moins affirmée et au sol s’épaississant d’argile vers le bas.
Le Corton Rognet réunit une quinzaine de producteurs dont quelques noms réputés: Méo-Camuzet, Taupenot-Merme, Bruno Clavelier, etc.

Le vin produit par le Domaine Méo-Camuzet à la limite inférieure du climat est imposant, généreux et sa texture est onctueuse, presque visqueuse. Le matériel végétal (petites grappes millerandées) explique une partie du caractère du vin et l’argile du terroir l’autre partie.
Bruno Clavelier possède une parcelle au milieu du coteau qui livre un vin ample, volumineux, au grain racé et au tissu onctueux. Leur parcelle respective étant positionnée à des altitudes différentes sur le climat, les trois producteurs Méo-Camuzet, Clavelier et Faiveley (Clos des Corton Faiveley étant une sous-partie du Rognet) font en quelque sorte la démonstration que tout le climat est apte à produire des grands vins.
Une parcelle du climat, en appendice au dessus du climat Les Vergennes, est enclavée littéralement dans une ex-carrière. Il semble que ce soit le lieu de la parcelle de Bruno Clavelier (localisée sur le site internet du domaine), qui ferait une fois de plus la preuve que les terroirs logés dans d’ex-carrières sont çà et là propices à la réalisation de vins supérieurs.

 LES VERGENNES
Commune Superficie Exposition Dénivelé/altitudes
Ladoix 3,5 ha
Mixte
sud-est Dénivelé: 60 m
Altitude: 240 à 300 m

Classé ‘climat intermédiaire‘ dans le ‘CASTING-SYNTÈSE’ des auteurs (voir le segment ‘Classements et énigmes’)

Classement selon les deux principales références historiques:
Jules Lavalle (1855) n’a pas fait de classement sur le finage de Ladoix.
En Première Cuvée par le Comité d’Agriculture et de Viticulture de l’arrondissement de Beaune (1860).

Il est situé sur la commune de Ladoix. Sa forme est saugrenue. Aussi, une partie du climat a la morphologie insolite d’une butte, insolite parce qu’une telle protubérance est rare sur La Côte. Celle-ci pourrait être un amoncellement de débris de l’ancienne carrière qui jouxtait immédiatement ladite butte. Les vins de Chardonnay de ce climat ont seuls une tolérance du milieu et de l’INAO, l’adjonction du nom du climat à celui de Corton. Autrefois planté en Pinot, ce lieu a été replanté en Chardonnay dans les années 1960 par son propriétaire Paul Chanson (maison Chanson). Celui-ci légua à sa mort une partie de sa parcelle en Chardonnay aux Hospices de Beaune, si bien que les deux cuvées de Corton-Vergennes blancs les plus connues sont celles des Hospices et de la maison Chanson.
En 2011, trois producteurs ont déclaré des récoltes de Corton Les Vergennes blancs: la maison Chanson, le Château de Meursault et les Hospices de Beaune. La même année, seulement deux producteurs ont déclaré des productions de vins rouges, Cachat-Ocquidant et Frédéric Jacob d’Échevronnes qui est un producteur des Hautes Côtes.
Le domaine Cachat-Ocquidant détient en Monopole le Clos des Vergennes qui est délimité par un muret. Le Corton produit par le domaine a du caractère, mais le 2012 dégusté ne montrait pas vraiment l’étoffe d’un Grand Cru. À notre avis, ce vin s’insérait dans la catégorie des ‘vins intéressants à des prix attrayants’. Vendu à 45€ (2012 chez Auchan), il s’agit certes d’un bon rapport qualité-prix. Cachat-Ocquidant est-il face au cercle vicieux que nous évoquons dans la ‘cinquième clarification’ du segment ‘Cinq clarifications’? Nous y formulons l’hypothèse qu’en général, les Corton n’ayant pas une cote affective élevée auprès des amateurs de vins de Bourgogne et les prix en étant bas pour des GC, un grand nombre de producteurs ajustent du coup leur production afin que les prix de revient puissent se traduire par des prix de vente attrayants.

VergennesUn mamelon insolite dans le climat Les Vergennes. Il est possiblement formé de débris d’une ancienne carrière qui le jouxte. La photo est prise depuis le Clos des Vergennes sous la propriété du Domaine Cachat-Ocquidant.

Clos VergennesAu bas du climat Les Vergennes, le Clos des Vergennes sous la propriété du Domaine Cachat-Ocquidant.

Le Corton/Les Languettes← Onglet précédent    Onglet suivant → Chaumes/Combes/Fiètres/…