Date de publication:

Comprendre les 2 GC et super tableau

CORTON ET CORTON-CHARLEMAGNE:
des prémisses (finalement) simples

Les rudiment de base sont simples.
Trois éléments contribuent toutefois à créer une certaine confusion: 1) d’abord la dualité des deux GC: Corton et Corton-Charlemagne; 2) ensuite quelques particularités liées au GC Corton (voir les notes associées au tableau placé à la suite);  et 3) finalement, des entorses aux règles de présentation et d’étiquetage maintenues par des maisons de négociants-éleveurs (voir ‘Les étiquettes confondantes’ à la suite).

Les quatre rudiments de base:
  • LES 26 CLIMATS DE L’AIRE DU GRAND CRU CORTON COUVRENT 160,2 HA ET PARTOUT LES VIGNES PEUVENT ÊTRE PLANTÉES EN PINOT NOIR OU CHARDONNAY.

Corton-general
Cliquez sur l’illustration pour l’agrandir. La mosaïque des 26 climats du Grand Cru Corton. Les traits rouges sont les limites des communes. Le finage de la commune d’Aloxe-Corton, compris entre les deux traits rouges détient la part du lion du GC Corton.
1) La Vigne au Saint; 2) Les Combes; 3) Le Clos des Meix; 4) Les Fiètres; 5) Les Grèves; 6) Les Paulands; 7) La Toppe au Vert; 8) Les Grandes Lolilières; 9) Les Moutottes; 10) Les Carrières; 11) Les Hautes Mourottes; 12) Les Basses Mourottes.

  • POUR LES CORTONS ROUGES ISSUS D’UN SEUL CLIMAT, LE NOM DE CELUI-CI PEUT ÊTRE ADJOINT AU NOM ‘CORTON’, TEL ‘CORTON LES BRESSANDES GRAND CRU’.

Corton focus AloxeCliquez sur l’illustration pour l’agrandir. (La boussole perceptible en haut à droite indique que le Nord est légèrement décalé sur cette illustration.) La forte majorité des Cortons rouges proviennent des climats de la commune d’Aloxe-Corton et du climat Le Rognet de la commune de Ladoix-Serigny. Les traits rouges sont les limites des trois communes, le finage d’Aloxe-Corton étant situé entre les deux traits.
1) La Toppe au Vert;  2) Les Grandes Lolières; 3) Les Mourottes; 4) Les Carrières; 5) Les Basses Mourottes; 6) Les Hautes Mourottes.
Erratum:
Le chiffre 4 apparait à deux endroits: entre les climats Les Meix et Les Grèves, il s’agit en réalité du climat Les Fiètres. Le chiffre 6 figure aussi à deux endroits: celui associé au climat adjacent aux Maréchaudes est en réalité Les Paulands.

  • EN CORTON ROUGE, LE DROIT D’ADJOINDRE LE NOM DU CLIMAT À CELUI DE CORTON GRAND CRU, COMPREND DEUX EXCEPTIONS: Les Corton rouges issus des climats Le Charlemagne et En Charlemagne ne peuvent adjoindre le nom de ceux-ci à la dénomination Corton (réponse #5 du quiz). CET ANONYMAT S’APPLIQUE AUSSI AUX CORTON ROUGES CONÇUS DE RAISINS RÉCOLTÉS SUR PLUS D’UN CLIMAT.

Corton exceptionCliquez sur l’illustration pour l’agrandir. En vin rouge, Les Cortons issus des climats Le Charlemagne et En Charlemagne (circonscrits en brun) ne peuvent adjoindre le nom de ceux-ci à la dénomination Corton. Il n’y a actuellement que deux producteurs de rouges sur ces climats: les domaines Bonneau du Martray de Pernand-Vergelesses, et Folin-Arbelet d’Aloxe-Corton.

  • LES CORTONS BLANCS ISSUS DE DIX CLIMATS SPÉCIFIQUES, COUVRANT EN TOTALITÉ 71 HECTARES, SONT DÉSIGNÉS DISTINCTEMENT SOUS L’APPELLATION GRAND CRU ‘CORTON-CHARLEMAGNE’, SANS MENTION DU CLIMAT D’ORIGINE. EN CONTRE-PARTIE, LES CORTONS BLANC ISSUS DE L’EXTÉRIEUR DE L’AIRE DU GC CORTON CHARLEMAGNE SONT SOUMIS À LA SIMPLE DÉSIGNATION ‘CORTON GRAND CRU’, SANS MENTION DU CLIMAT D’ORIGINE.
    L’aire apte à l’AOC Corton-Charlemagne étant totalement cultivée en Chardonnay, conséquemment l’aire des Corton rouges est en pratique de ± 90 hectares (retrait de 71 ha à l’aire entière de Corton de 160 ha).

Corton-CharlemagneCliquez sur l’illustration pour l’agrandir. Les périmètres circonscrits par des traits jaunes, touchant dix climats, sont désignés ‘Corton-Charlemagne’ si plantés en Chardonnay. Sur cinq de ces climats, seules certaines parties de ceux-ci sont désignées en Corton-Charlemagne: Les Renardes, Le Rognet, Clos des Corton Faiveley,  Hautes-Mourottes (11) et Basses-Mourottes (12).

 Corton-tableau

(Les climats en vert représentent la réponse #6 au quiz)


Note 1: Relativement aux climats Les Renardes, Clos des Corton Faiveley, Le Rognet, Basses-Mourottes et Hautes-Mourottes, seulement une partie de chacun est inscrite dans l’aire du Grand Cru Corton-Charlemagne.

Note 2: Une exception, ou une tolérance?
Le Clos des Corton Faiveley ne figure pas sur la liste des climats du décret (décret de l’AOC Corton GC) aptes à être mentionnés à la suite de ‘Corton’, tel ‘Corton Les Bressandes’. La désignation ‘Clos des Corton Faiveley’ utilisée par la maison Faiveley est-elle donc une tolérance exercée par le milieu et l’INAO ou une omission dudit décret? Ce clos est bel et bien un climat formel inscrit dans le lieu-dit ‘Corton Le Rognet’. La formalisation de ce climat découle d’un jugement lié à un célèbre procès en 1930. Il est à signaler que Le climat Clos des Corton Faiveley ne figurait pas dans la première édition de 1985 de l’Atlas des Grands Vignobles de Bourgogne de Sylvain Pitiot et Pierre Poupon. Il y figure toutefois dans l’édition récente, produite en 2012.

Note 3: Une (autre) tolérance:

Les Cortons blancs issus du climat Les Vergennes, donc hors l’aire de Corton Charlemagne, adjoignent exceptionnellement le nom du climat, donc Corton Les Vergennes, cela par tolérance de la part du milieu et de l’INAO (voir le segment ‘Le Rognet et ‘Les Vergennes’).

Les étiquettes confondantes

Quelques cuvées, parmi les plus connues de Corton, comportent des étiquettes qui sont non conformes aux règles de présentation de l’AOC Corton. Il s’agit de vins de ‘marques’, produits par des maisons de négociants-éleveurs. S’il est concevable que ces étiquettes soient admises en raison de leur longue antériorité, il n’en demeure pas moins qu’elles brouillent la compréhension de Corton.

Pour saisir les dérogations en question, voici l’extrait pertinent du décret d’appellation: « Le nom d’un climat pouvant être associé à l’appellation d’origine contrôlée est porté immédiatement après le nom de l’appellation d’origine contrôlée et imprimé en caractères dont les dimensions ne sont pas supérieures, aussi bien en hauteur qu’en largeur, à celles des caractères composant le nom de l’appellation. »

Corton Grancey Corton Le Corton Chateau corton andre

Nous sommes ambivalents vis-à-vis les étiquettes de ces trois vins réputés. Certes elles ont de dignes antériorités, toutefois elles suscitent une certaine confusion.

La maison Latour produit une cuvée phare nommée ‘Corton Grancey’. Le nom ‘Grancey’ figure sur l’étiquette comme si celui-ci était un climat apte à être nommé à la suite de la mention Corton. Or Grancey n’est pas un climat. Il s’agit d’un produit de marque qui résulte d’un assemblage de vins de divers crus et conséquemment seul le nom ‘Corton’ devrait être mis en évidence.

La maison Bouchard Père et Fils détient une surface importante de six hectares sur le climat qui porte le nom certes confondant de ‘Le Corton’, dont le vin rouge qui en est issu devrait formellement être dénommé ‘Corton Le Corton Grand Cru’. Sur l’étiquette de son vin, la maison Bouchard abrège la désignation de la cuvée en la nommant simplement ‘LE CORTON’ en lettres majuscules et en gros caractères, tandis que la mention ‘Grand Cru’ figure en filigrane. C’est davantage la confusion produite par cette étiquette qui retient notre attention que l’entorse technique aux règles de présentation. Seuls les amateurs avisés savent qu’il s’agit simplement d’un vin issu du climat Le Corton. L’étiquette dégage l’impression de façon ostentatoire qu’il existe un Corton suprême, ‘ZE’ Corton. Au demeurant, sur un plan historique, le climat Le Corton est emblématique, tout comme il est concevable que le dénommer ‘Corton Le Corton’ constituerait une redondance insolite pour plusieurs. Le domaine Marius Delarche aussi présent sur le climat adopte une dénomination semblable sur son étiquette.

La maison de négociant-éleveur Pierre André a produit une cuvée nommée ‘Corton Grand Cru / Château Corton André / Clos du Château Monopole’. La mention ‘Corton’ sur l’étiquette est dominante comme il se doit. Toutefois la mention ‘Château Corton André’ qui figure de façon signifiante immédiatement sous celle de Corton peut créer l’impression que ce nom est celui d’un climat. Aussi, la mention ‘Clos du Château Monopole’ inscrite sur l’étiquette est également patente et peut renforcer l’impression qu’il s’agirait d’un cru formel. En fait, ce Corton provient du climat Les Perrières.
 ♦ Le Château Corton André a été acquis en 2014 par la famille Frey, déjà propriétaire du Château La Lagune (Médoc) et de la maison Jaboulet (Rhône).

Cinq clarifications ← Onglet précédent     Onglet suivant → Physionomie / géologie