Date de publication:

Le Clos du Roi / Les Renardes / Clos Faiveley

LE TRIO ÉLITE

Nous avons réuni ces trois climats car ils constituent un continuum, voisins sur la bande médiane du segment Sud-Est du GC.
À notre avis, ils livrent la quintessence des Corton rouges.

Corton-roi-renardes-faiveley

LE CLOS DU ROI
Commune Superficie Exposition Dénivelé/altitudes et pente
Aloxe-Corton 17 ha
(totalité en Corton rouges)
Sud-Est dénivelé: 35 m
altitude: entre 280 et 315 m
pente: 15 à 25%

Classé ‘climat élite‘ dans le ‘CASTING-SYNTÈSE’ des auteurs (voir le segment ‘Classements et énigmes’)

Classement selon les deux principales références historiques:
‘Hors Ligne’ par Jules Lavalle (1855)
Première Cuvée par le Comité d’Agriculture et de Viticulture de l’arrondissement de Beaune (1860).

« C’est avec Les Renardes, la partie la plus parfaite du climat de Corton » écrit Jules Lavalle. En fait, il est plébiscité en position de tête par tous les auteurs sur les vins de Bourgogne. Ses paramètres physiographiques sont comparables aux autres GC de la Côte d’Or. Il a appartenu aux Ducs de Bourgogne, puis aux Rois de France.
Le climat comprend actuellement une quinzaine de propriétaires, dont plusieurs bien connus: les Hospices de Beaune, Chandon de Briailles, Latour, de Montille, Domaine de la Romanée-Conti (fermage des vignes du Domaine Prince de Mérode), Pousse d’Or, Comte Senard, La Vougeraie, Dubreuil-Fontaine, Camille Giroud (négoce), D’Ardhuy, Michel Voarick, Louis Latour et Antonin Guyon. Une telle brochette octroie de la visibilité au cru et il s’avère effectivement être le plus connu.
Les vins de ce réel Grand Cru sont imposants, vineux et complexes. Il s’agit du vin le plus complet de la colline. Les parcelles situées au Sud-Ouest du climat, notamment la parcelle du Domaine Chandon de Briailles, reposent sur de la marne et les vins qui en sont issus sont théoriquement plus souples.

Beaune (climat en Premier Cru), Chenôve (climat de l’appellation Marsannay) et Maranges sont trois autres finages ayant un climat aussi nommé ‘Clos du Roi’ (‘Clos du Roy’ sur Marsannay). (réponse #10 du quiz)

LES RENARDES
Commune Superficie Expositon Dénivellé/altitudes et pente
Aloxe-Corton 14,4 ha
11,5 ha en Cortons rouges/
2,9 ha en Corton-Charlemagne
Sud-Est dénivelé: 45 m
altitude: entre 270 et 315 m
pente: 15 à 25%

Classé ‘climat élite‘ dans le ‘CASTING-SYNTÈSE’ des auteurs (voir le segment ‘Classements et énigmes’)

Classement selon les deux principales références historiques:
‘Hors Ligne’ par Jules Lavalle (1855)
Première Cuvée par le Comité d’Agriculture et de Viticulture de l’arrondissement de Beaune (1860).

« C’est avec Le Clos du Roi, la partie la plus parfaite du climat de Corton » écrit Jules Lavalle. L’aire des Corton rouges sur ce climat exclut en pratique la frange supérieure du climat, qui est plutôt destinée à la production de Corton-Charlemagne. Ses paramètres physiographiques se comparent aux autres GC de la Côte d’Or.
Les Renardes compte une vingtaine de producteurs, toutefois peu ‘starisés’ pour la plupart, sauf bien entendu le Domaine Leroy et le Domaine de la Romanée-Conti (fermage des vignes du Domaine Prince de Mérode) qui toutefois consolide la récolte sur ce cru dans sa cuvée générique de Corton. La visibilité des Renardes en est ainsi atténuée. En exagérant certes, sa notoriété est ‘inversement proportionnelle’ à son aptitude, élevée. Pourtant très méthodique dans son ouvrage maître ‘Inside Burgundy’ (2010), Jasper Morris oublie même de le nommer dans son énumération des meilleurs climats! Puis, le nom ‘Renardes’ n’est-il pas un peu insolite! D’autant que certains évoquent des arômes émanant de cette bête pour expliquer sa toponymie. L’idée est farfelue et elle n’est pas une invocation bien valorisante du cru. Quelques vins goûtés (M. Gay, Buisson, Ardhuy, T.L. Bélair, Capitain-Gagnerot, …) indiquent que le cru peut générer des vins profonds et bien texturés, peut-être moins vineux et robustes que Le Clos du Roi. La vérité sur le réel mérite du climat viendrait de vins réalisés ‘à l’état de l’art’ par plusieurs producteurs élites, comme l’est Le Clos du Roi par entre autres la Pousse d’Or, de Montille et de la Vougeraie. (Voir notre cinquième ‘clarification’ du segment ‘Cinq clarifications’.) Une réflexion: Les Renardes constitue-il l’aubaine des GC?
Certains exploitants sur Corton Les Renardes: Ardhuy, Bruno Colin (celui d’Aloxe), Buisson, Marius Delarche, Michel Gay, Christian Gros, Antonin Guyon, Maillard, Françoise Maldant, Michel Mallard, Capitain-Gagnerot.

CLOS DES CORTONS FAIVELEY
Commune Superficie Exposition Dénivelé/altitudes et pente
Ladoix-Serigny 3,0 ha
(2,5 ha en Corton rouges
0,5 ha en Corton-Charlemagne)
Sud-Est dénivelé: 25 m
altitude: 270 à 300 m
pente: 17 à 21%

Classé ‘climat élite‘ dans le ‘CASTING-SYNTÈSE’ des auteurs (voir le segment ‘Classements et énigmes’)

Classement selon les deux principales références historiques:
Non classé par Jules Lavalle (1855)
Première Cuvée par le Comité d’Agriculture et de Viticulture de l’arrondissement de Beaune (1860).

Détenu en Monopole par la maison Faiveley, ce climat est inséré dans le lieu-dit ‘Le Corton et Rognet’, lequel se divise donc en deux climats, Le Rognet et Clos des Cortons Faiveley. La formalisation de ce climat découle d’un jugement qui suivit un célèbre procès en 1930. Sur la commune de Ladoix, le climat Clos des Cortons Faiveley comprend 3,0 ha, dont 2,5 ha sont consacrés au Corton rouge. Adjacent au climat Les Renardes, il est placé dans la ceinture des meilleurs terroirs en rouges, soit entre, approximativement, les altitudes 260 et 300 mètres. Son portrait physiographique est très avantageux. Devenue plus élitiste depuis quelques années, la production des derniers millésimes de ce cru par la maison Faiveley permettra de connaître le réel potentiel de celui-ci.
Nous souhaitons réaliser une dégustation verticale de vins de ce cru.

Classement et énigmes ← Onglet précédent     Onglet suivant → Les Bressandes/Les Grèves …