Date de publication:

Les Maréchaudes / Les Paulands

1bis-Aloxe-PernandExtrait d’une carte captée sur le site www.vin-bourgogne.fr.
Les trois parties aux couleurs distinctes au sein des Paulands correspondent chacune à un rang d’appellation.
Sous le GC Les Maréchaudes, en rouge, il y a les climats en Premiers Crus Les Maréchaudes et La Maréchaude. Les Maréchaudes réside sur la commune d’Aloxe-Corton, tandis que La Maréchaude est rattachée à la commune de Ladoix-Serigny; le tireté étant la démarcation des deux communes. La Maréchaude de Ladoix figurant sur la carte serait une simplification(!) car, selon l’atlas de 2012 de Sylvain Pitiot, il y aurait plutôt lieu d’y différencier deux climats: La Maréchaude (1,0 ha) comme tel et Clos de la Maréchaude (1,4 ha). Disséquons encore un peu plus: Le Clos de la Maréchaude comprendrait lui-même deux lieux-dits (0,85 et 0,59 ha respectivement)! Il n’y a pas que les vins qui soient complexes sur La Côte.

Les Maréchaudes et Les Paulands sont deux des climats du Grand Cru situés sur Aloxe-Corton dont le statut est débattu, sinon dénié. Voisins, ce sont deux climats du GC logés sous l’altitude de 250 m. Ce contexte peut paraitre d’autant désavantageux qu’ils sont situés au bas d’un long versant comptant successivement quatre climats en GC, en occurrence du haut du versant vers le bas: Le Corton, Les Renardes, Les Bressandes et Les Maréchaudes/Les Paulands. De plus, les deux climats ont respectivement des parties associées à des niveaux d’appellations différents. Bien qu’il puisse être dit que ces sectionnements isolent les parcelles selon leur mérite, il n’en reste pas moins que leur nom est aussi associé à un rang inférieur, voire deux rangs inférieurs quant aux Paulands (Premier Cru et village).

LES MARÉCHAUDES

Classé ‘climat de soutien‘ dans le ‘CASTING-SYNTÈSE’ des auteurs (voir le segment ‘Classements et énigmes’)

Les Maréchaudes Superficie Exposition Dénivelé/altitude et pente
superficie totale: 5,7 ha
superficie en GC: 4,5 ha
Sud-Est dénivelé: 20 m
altitude: entre 230 et 250 m
pente: 10/15%

Classement selon les deux principales références historiques:
Absence de classement par Jules Lavalle (1855)
30% en Première et 50% en Deuxième Cuvées par le Comité d’Agriculture et de Viticulture de l’arrondissement de Beaune (1860).

Sous le périmètre en GC, une aire de 1,3 ha du climat est plutôt classée en Premier Cru, celle-ci sur la commune d’Aloxe. Sous ce Premier Cru Les Maréchaudes, il y a deux climats placés ceux-ci sur la commune de Ladoix qui sont également en Premiers Crus, soit La Maréchaude et Clos de la Maréchaude (voir le texte sous l’illustration ci-haut).

Les classements de références ne soutiennent pas son rang de GC: le classement du Comité de l’arrondissement de Beaune le répartit pour moitié en Première et l’autre moitié en Deuxième Classe; et de façon étonnante Jules Lavalle ne le fait pas figurer dans sa nomenclature. Est-ce un oubli de sa part? Les Maréchaudes apparait pourtant dans la planche cartographique qui accompagne son livre Histoire et Statistique de la Vigne et des Grands Vins de la Côte d’Or’. Sur le finage de Beaune, pour les climats comportant des parties aux mérites inégaux, Jules Lavalle a accordé à tout le climat le mérite de la meilleure partie. Ceci dit et bien que le climat soit situé au dessous des climats jugés supérieurs, le GC Les Maréchaudes a une pente avantageuse de 10 à 15%. Il est de plus solaire et comme tous les autres GC de La Côte, il est à l’écart des influences des combes.

Le périmètre situé en Première Classe dans le classement du Comité de l’arrondissement de Beaune serait-il bel et bien du calibre Grand Cru? Les parcelles de ce périmètre appartiendraient entre autres aux domaines Chandon de Brialles, Capitain-Gagnerot et Prince de Mérode (exploitée en fermage par le Domaine de la Romanée-Conti). Nos dégustations de vins des domaines Chandon de Briailles et Capitain-Gagnerot confirment la race des vins de ce périmètre dont les corps sont cependant moins imposants que ceux des climats placés au dessus.

Corton1861La partie couvrant Les Maréchaudes et Les Paulands du Classement du Comité d’Agriculture et de Viticulture de l’arrondissement de Beaune de 1860.

LES PAULANDS

Classé ‘climat de soutien‘ dans le ‘CASTING-SYNTÈSE’ des auteurs (voir le segment ‘Classements et énigmes’)

Les Paulands Superficie Exposition Dénivelé/altitude/ et pente
superficie totale: 5,1 ha
superficie en GC: 1,1 ha
Sud-Est dénivelé: 10 m
altitude: entre 240 et 250 m
pente: 10/15%

Classement selon les deux principales références historiques:
Deuxième classe par Jules Lavalle (1855)
Deuxième classe par le Comité d’Agriculture et de Viticulture de l’arrondissement de Beaune (1860).

Les Paulands comprend 1,1 ha en GC; 1,6 ha en Premier Cru; et 2,5 ha en village. Cette dissection est chirurgicale. L’hectare en GC des Paulands serait-il donc le plus méritant du cénacle des Grands Crus. Imaginons les délibérations qui ont sous-tendu sa consécration! ‘Cet’ hectare est presque convaincant. Pourquoi pas. Sa pente satisfait la norme des GC et son voisinage immédiat avec le réputé Les Bressandes laisse penser qu’il est de la même pédologie-géologie. Puis, son positionnement est bel et bien en retrait de toute influence de combes.
À coup sûr nous dégusterons les Paulands du Domaine du Comte Senard, propriétaire de la partie en GC.

Chaumes/Combes/Fiètres … ← Onglet précédent     Onglet suivant → Principaux exploitants …