Date de publication:

Classements historiques des lieux-dits par cru

Mise à jour: décembre 2019

La mention du lieu-dit d’origine figurera de plus en plus sur les étiquettes de vins des Crus du Beaujolais issus d’un seul lieu-dit. Cette disposition s’observe passablement partout, sur tous les Crus, bien que de façon plus déterminée là où l’homologation future de premiers crus est envisagée, comme sur Moulin-à-Vent et Fleurie.

⇒ Les classements historiques et référentiels

1816, André Julien est le premier a avoir réalisé un classement de tous les vins de France, dans ‘Topographie de tous les vignobles connus …‘, réédité à quatre reprises, la dernière édition en 1866.  Les vins duroyaume’ (son terme) y sont catégorisés en cinq classes. Les vins de la Bourgogne et du Beaujolais sont couverts dans une même section. Dans l’édition de 1832, au sein de la sous-région actuelle des Crus du Beaujolais, les classements suivants sont entre autres attribués: les lieux-dits les plus réputés de l’AOC Moulin-à-Vent figurent dans la Deuxième Classe. — Les vins de « Fleury, dans l’arrondissement de Villefranche’ donnent des vins fins et demi-fins, en Troisième Classe. » — « … Lancié, Brouilly (hameau inscrit dans l’aire de Côte de Brouilly), Odenas (AOC Côte de Brouilly et Brouilly), Saint-Lager (AOC Brouilly et Côte de Brouilly), Jullienas, Chiroublles, Morgon … produisent des vins d’ordinaire de première qualité, dans la Quatrième Classe du royaume ».

1874, A. Budker, un notable qui occupait la fonction de Conducteur principal des Ponts et Chaussées, a réalisé une ‘Carte des vignobles des côtes beaujolaise, mâconnaise et chalonnaise’ comportant une catégorisation des lieux-dits, en cinq classes. Dans leur important ouvrage de 1894, ‘Les vins du Beaujolais du Mâconnais et Chalonnais – Étude et classement par ordre de mérite’, Victor Vermorel et René Danguy s’appuient sur le classement de Budker et, du coup, confèrent à celui-ci un caractère référentiel: « Nous établirons celte classification dans chaque commune d’après les travaux faits sur ce sujet et qui font autorité. La classification de A. Budker, publiée en 1874, qui nous a paru la plus complète, est celle que nous reproduirons. »

La ‘Carte des vignobles des Côtes Beaujolaise, Mâconnaise et Chalonnaise‘ de A.Budker (1874). (Selon ‘Une nouvelle édition sous les hospices de la Chambre de Commerce de Mâcon et de la Chambre syndicale des Négociants en vin de cette ville. 1874‘).

Focalisation sur la nomenclature des Crus du Beaujolais de la Carte des vignobles des Côtes Beaujolaise, Mâconnaise et Chalonnaise‘ de A.Budker.

1894, Victore Vermorel et René Danguy ont produit l’important ouvrage ‘Les vins du Beaujolais, du Mâconnais et Chalonnais : Étude et classement par ordre de mérite’. Outre la reproduction du classement de Budker, ils insèrent, en guise surtout d’appoints, des classements qui s’appuient sur des consultations au sein du milieu: « Toutefois nous (Vermorel-Danguy) la compléterons en ajoutant certains crus ou cuvées qui ont été omis ou constitués depuis. Pour cette addition nous avons eu recours aux renseignements qui nous ont été donnés par la tradition et qui font autorité dans chaque commune… Nous désignerons par A. B. la classification de A. Budker et par C. L., le classement local. »

1933, Léon Foillard et Tony David produisent ‘Le pays et le vin beaujolais qui contient une nomenclature, laquelle se superpose en grande partie sur la classification de Budker, comme l’avait fait Vermorel et Danguy en 1894. Sur Léon Foillard, wikepedia mentionne qu’il fut un fervent défenseur de sa région et laissa une importante littérature sur le pays beaujolais, ses vignobles et ses hommes.

2 ⇒ Nomenclature par Crus

Selon ce classement, plusieurs lieux-dits placés sur le coteau de l’aire de Moulin-à-Vent forment un périmètre remarquable en ‘première classe’, nommément Les Caves, Rochegrès, La Rochelle, Les Vérillats, Le Moulin-à-Vent, Carquelin, Les Thorins… Il s’agit sans aucun doute de l’essaim de lieux-dits le plus estimable au sein des Crus du Beaujolais.
En greffant à ce noyau les lieux-dits de l’aire de Fleurie qui lui sont immédiatement contigus et qui figurent également en ‘première classe’, nommément Les Garrant, Poncié, La Roilette et Les Morriers, il devient évident à la lumière du classement de Budker, et certainement de l’avis général, que ce périmètre forme le cœur de la région des Crus du Beaujolais.