Date de publication:

Pernand-Vergelesses: breffage

Mise à jour: juillet 2020

Sous cet onglet:
1 ⇒ Géographie / paysage / mosaïque des lieux-dits et climats
2 ⇒ Aperçu des aires du finage / tableau des aires de tous les finages de La Côte
3 ⇒ Zoom sur les Premiers Crus
4 ⇒ Mise en valeur plus tardive
→ Bibliographie


1 ⇒ Géographie / paysage / mosaïque des lieux-dits et climats

Pernand-Vergelesses est positionné à la confluence de deux combes débouchant sur La Côte. Ce pittoresque village est accroché sur une pente forte, entouré de vignes. Le visiteur de La Côte ne transite par Pernand-Vergelesses; l’endroit est une destination. Depuis la route D18 pour y accéder via Savigny-les-Beaune, la vue des collines de Corton et de Pernand-Vergelesses est saisissante (photos à la suite).

PERNAND-VERGELESSES ET SES ENVIRONS

Carte de mise en situation géographique tirée du site www.vins-bourgogne.fr.

VIGNOBLE DE PERNAND-VERGELESSES – LES LIEUX-DITS
(carte des climats placée plus bas)

Cliquez sur la carte pour l’agrandir. Le vignoble de Pernand-Vergelesses. Carte tirée du site du BIVB et produite par S. Pitiot et J.C. Servant; l’axe du Nord est indiquée par une flèche au haut à droite.
Ce sont les noms des lieux-dits qui figurent sur cette carte et non ceux des climats; une carte des climats apparait plus bas.
Le vignoble de Pernand-Vergelesses comporte, en gros, deux parties:
• une partie dans l’axe, ±Nord-Sud, du front de La Côte; cette partie inclue entre autres les climats portant le nom de ‘Vergelesses’;
• une autre partie sur les flancs de deux combes convergentes, débouchant sur La Côte. Les talwegs de ces combes, ou vallées sèches, correspondent aux emprises des deux routes d’accès aux Hautes Côtes; une route menant à Échevronnes (D18 indiquée sur la carte) et l’autre à Magny-les-Villers.

Vigilance: le lieu-dit ‘Ile des Hautes Vergelesses’ correspond au climat ‘Ile de Vergelesses! Le lieu-dit ‘Les Basses Vergelesses’ correspond au climat ‘Vergelesses’! Près du village, des parties des quatre lieux-dits’ Sous Frétille’, ‘Les Quartiers’, La Morand’ et ‘Les Plantes des Champs et Combottes’ se fusionnent pour constituer un climat, ‘Sous Frétille’, lequel est un Premier Cru!

Dans son livre ‘Climats et lieux-dits des Grands Vignobles de Bourgogne’ Sylvain Pitiot épilogue sur les différences entre climats et lieux-dits et il convient que « à la lumière de ces explications (diverses) et de ces exemples (nombreux), nous proposons pour le Climat, tel qu’on peut le concevoir actuellement, la définition suivante: Le Climat est le nom que l’usage collectif ou privé a donné à un morceau de terrain qui, … soit est une partie d’un lieu-dit, soit englobe plusieurs lieux-dits ou plusieurs parties de lieux-dits, soit porte un surnom en remplacement ou en complément du nom du lieu-dit. »

VUE EN 3-D DU VIGNOBLE

Cliquez sur la carte pour l’agrandir. L’axe du Nord est conventionnel. Illustration en 3D produite à partir de Google Earth. Les périmètre en jaune correspondent aux aires en appellation communale ‘Pernand-Vergelesses’. Les aires des Premiers Crus sont délimitées en orange. L’aire en rouge est celle du climat ‘En Charlemagne’ du Grand Cru Corton-Charlemagne, seul climat de ce Grand Cru situé sur le territoire de Pernand-Vergelesses. La mosaïque délimitée en noir est celle des Grands Crus ‘Corton’.
Les deux combes, des vallées sèches, confluent à l’endroit où le village est établi; celles-ci débouchent sur La Côte.
1) Premier Cru (PC) mixte (vins rouges et blancs) ‘Creux de la Net’;
2) PC que pour les vins blancs ‘Sous Frétille’;
3) PC que pour les vins blancs ‘Village de Pernand’;
4) PC que pour les vins blancs ‘Clos Berthet’ (minuscule endroit près de la double mention ‘Pernand-Vergelesses’!).

Depuis la route D18, venant de Savigny-les-Beaune, la vue sur Corton-Charlemagne, à droite, et la colline de Pernand-Vergelesses, à gauche; le village est accroché à la partie inférieure de cette dernière. Les vignes à gauche à l’avant de la photo, où se situe la camionnette, sont sur ‘Ile de Vergelesses’. Sous le panneau à droite de la route, indiquant l’entrée sur le territoire de Pernand, est logé en contre-bas le Premier Cru ‘Vergelesses’ (à ne pas confondre avec ‘Ile de Vergelesses’), dont les vignes ne sont toutefois pas visibles.

Un close-up sur Pernand-Vergelesses. Photo issue du site du Domaine Dubreuil-Fontaine montrant le village de Pernand-Vergelesses. Les vignes sont celles du climat Sous Frétille. Tout au haut, la Vierge ‘Notre Dame de l’Espérance’ au lieu ‘Oratoire de Frétille’.

Photo selon une perspective opposée aux photos précédentes. Elle est prise du haut du climat Sous Frétille, à la table d’orientation de lOratoire de Frétille et montre notamment, à gauche, la partie du Corton-Charlemagne (climat ‘Le Charlemagne’) qui est placée sur la commune de Pernand-Vergelesses, et, à droite au delà du village, au dessus de la route D18 (qui découpe la photo en deux parties), les vignes des climats en Premiers Crus, successivement, En Caradeux, Creux de la Net et Ile de Vergelesses. Au dessus du village, l’Oratoire de Frétille est aussi un lieu de repos avec une aire de pique nique.

Pour voir un jeu de photos du village de Pernand-Vergelesses.


2 ⇒ Aperçu des aires du finage / tableau des aires de tous les finages de La Côte

CARTE DES CLIMATS DE PERNAND-VERGELESSES

Capté de l’indispensable ouvrage, pour fervents de La Côte, ‘Climats et lieux-dits de Bourgogne’ (2010) de Sylvain Pitiot.

→ AOC communale ‘Pernand-Vergelesses’

Superficie de 136,1 ha sur trois secteurs:

  • Un premier secteur grand de 104 hectares comprend les vignes placées sur les flancs des deux combes, aux abords de leur confluence, à l’orée des Hautes Côtes de Beaune. De toute La Côte, les vignes de ce secteur en appellation communale, et du suivant, sont parmi les plus élevées en altitude et aussi parmi les plus pentues: créneau altitudinal entre 280 m et 380 m, selon des inclinaisons en moyenne de l’ordre de 25 à 30%. Les principaux climats de ce secteur sont: Sous le Bois de Noël et Belles Filles, Les Pins, Les Plantes des Champs et Combottes, Es Larret et Vignes Blanches, Sur Herbeux, Le Devant des Cloux et une partie de Sous Frétille. Certains vins de ce secteur sont remarquables par leur fraîcheur et leur finesse. Ces terroirs sont exclus d’homologations en Premier Cru en raison de l’une des raisons suivantes, ou des deux à la fois: exposition moins favorable et/ou contexte de température moins approprié étant donné les courants d’air plus froid circulant dans ces couloirs que sont les combes.
  • Un petit secteur de 5,24 hectares dans l’axe du front de La Côte qui correspond à la section du climat En Caradeux logée au dessus de la grande partie en Premier Cru, à plus de 300 mètres d’altitude et en pente vive;
  • Un autre secteur de 18,71 hectares aussi dans l’axe du front de La Côte, soit les climats Les Boutières au dessous du Premier Cru Les Vergelesses et Les Noirets sous Les Caradeux. Les sols y sont certainement assez profonds et argileux et les vins sans doute assez consistants, mais toutefois peu complexes.

→Premiers Crus

Superficie de 69,0 ha sur deux secteurs:

  • Jouxtant le village, un secteur de 12,2 hectares placé directement à la confluence des deux combes, soit trois climats dont l’homologation en Premiers Crus ne prévaut que pour les vins blancs: climats Sous Frétille, Clos Berthet et Village de Pernand. Vis-à-vis le climat Le Charlemagne, ces Premiers Crus bénéficient d’une exposition favorable au Sud-Sud-Est.
  • Un grand secteur de 47,8 hectares sur cinq climats destinés, ceux-là, à la production de vins tant rouges que blancs: climats (par ordre de superficie) Vergelesses, En Caradeux, Les Fichots, Ile de Vergelesses et Creux de la Net.

→ Grand Cru

  • 17,3 ha en Corton-Charlemagne, plus spécifiquement sur le climat ‘En Charlemagne’, situé sur le finage de Pernand et dont le spectre d’exposition est de l’Ouest au Nord-Ouest; sachant que le climat ‘Le Charlemagne’, climat voisin aussi en AOC Corton-Charlemagne et appartenant celui là au finage d’Aloxe-Corton, bénéficie d’une exposition est au Sud-Ouest. Par son exposition de deuxième partie du jour, le Corton-Charlemagne issu du ‘En Charlemagne’ est schématiquement plus ciselé, certainement moins opulent, mais pas moins fin. Précision: les rouges, il y en a très peu, du climat En Charlemagne sont de ‘simples’ Corton, c’est à dire qu’ils ne peuvent adjoindre le nom de ce climat à celui de Corton.
Toujours est-il …
… Que si vous deviez être incrédule à l’égard des Corton-Charlemagne situés sur le finage de Pernand-Vergelesses, cela en raison de l’ensoleillement qui y est moins généreux puisque orienté à l’Ouest, sachez que le cépage chardonnay est plus accommodant que le cépage pinot noir. Nous avons écrit ceci sur le chardonnay à l’onglet ‘La Côte d’Or: jeu d’infos de base’: ‘(Comparativement au pinot noir) Il peut porter davantage de raisins sans dilution sévère de qualité, il mûrit selon des expositions moins solaires, comme sur la colline de Corton où l’aire de Corton-Charlemagne s’étend systématiquement jusqu’au Nord-Ouest (climat En Charlemagne de Pernand-Vergelesses) et sa culture est plus aisée.’ Bref, retenez, que les vins de Corton-Charlemagne se distinguent selon la position des vignes sur le pourtour de plus de 200 degrés de circonférence de la colline de Corton: grosso modo, riches et opulents sur les climats placés sur les flancs Est et Sud de la colline; et davantage ciselés et en finesse sur son flanc Ouest, celui de Pernand-Vergelesses. Toujours incrédule? À plus de cent kilomètres au Nord de La Côte, une partie assez importante du Grand Cru de Chablis regarde à l’Ouest! Vous vous interrogez maintenant comment connaître la provenance, le climat sur la colline de Corton, des raisins des Corton-Charlemagne disponibles chez votre caviste. Un indice est souvent apporté par l’adresse du vigneron sur la bouteille; notamment, les vignes sur Pernand-Vergeleses étant  détenues pour la plupart par des vigneron de l’endroit.

Globalement sur le finage de Pernand-Vergelesses, les plantations sont assez partagées entre rouges et blancs. Selon le tableau qui suit, la superficie totale du vignoble est d’importance moyenne sur La Côte.


3 ⇒ Zoom sur les Premiers Crus

Cliquez sur la photo pour l’agrandir. Reprise de cette illustration en 3D. Les périmètre en jaune correspondent aux aires en appellation village ‘Pernand-Vergelesses’. Les aires des Premiers Crus sont délimitées en orange. L’aire en rouge est celle du climat ‘En Charlemagne’ du Grand Cru Corton-Charlemagne situé sur le territoire de Pernand.
1) Premier Cru (PC) mixte (vin rouge ou blanc) ‘Creux de la Net’; 2) PC que blanc ‘Sous Frétille’; 3) PC que blanc ‘Village de Pernand’; et 4) PC que blanc ‘Clos Berthet’; bref les trois derniers PC ne bénéficiant de cette homologation que si  en vins blancs selon le décret d’appellation.

→ Trois Premiers Crus sur les versants de combes dont l’homologation est réservée aux vins blancs

Sous Frétille (10,31 ha), Clos Berthet (1,21 ha) et Village de Pernand (0,57 ha)
Les trois climats dont l’homologation en Premiers Crus est réservée aux seuls vins blancs, lesquels sont situés sur le versant Sud de la colline de Pernand-Vergelesses. Les altitudes sont élevées, particulièrement élevées pour des Premiers Crus, entre ±295 et ±365 m; et les inclinaisons sont significatives, de l’ordre de 25%.
√ Le climat ‘Sous Frétille’ réunit des parties respectivement des quatre lieux-dits Sous Frétille (totalité celui-ci), Les Quartiers, La Morand et ‘Les Plantes des Champs et Combottes’.
√ Le Clos Berthet est détenu en monopole par le Domaine Dubreuil-Fontaine de Pernand.
√ Le minuscule climat, ‘Village de Pernand’ est nommé ‘Clos du Village’ par son propriétaire qui le détient aussi en monopole, le Domaine Rapet aussi de Pernand.
Les vins de ces trois climats sont remarquables par l’alliance de leur fraîcheur, apportée par leur vivacité, finesse et élégance. À notre avis, ce sont indiscutablement parmi les très bonnes affaires de La Côte.

→Cinq climats ‘mixtes’, placés sur le front de La Côte

Ile de Vergelesses (lieu-dit ‘Iles des Hautes Vergelesses’) (9,41 ha)
C’est indiscutablement le climat maestro de Pernand-Vergelesses. Nous lui avons dédié un onglet: Ile de Vergeleses: climat majeur

√ Les Vergelesses (lieu-dit ‘Les Basses Vergelesses’) (18,06 ha)
Ce climat de taille importante, regardant à l’Est-Sud-Est, est placé immédiatement sous Ile de Vergelesses, la route D18 les séparant un de l’autre. Sa pente s’atténue de façon progressive de 12% à 3%, dans le créneau altitudinal 240m/260 m. ll n’occupe cependant pas, ou bien peu, le glacis du versant. Le sol y est plus argileux que sur Ile de Vergelesses. Surtout une production de rouges. L’important classement du Comité d’Agriculture et de Viticulture de l’arrondissement de  Beaune de 1860 indique que la partie en lisière de ‘Ile de Vergelesses’ est en Première Classe, alors que la grande partie restante est désignée en Deuxième Classe (voir la carte du classement en question plus bas sous ‘mise en valeur tardive’).

En Caradeux (14,38 ha)
Un grand climat ayant un long versant nettement concave. Sa pente est forte sur une bonne partie de son plan, dans la partie haute, au delà de 30% en plusieurs endroits, et presque nulle au bas. Son créneau altitudinal se situe entre 260 m et 300 m, jusqu’à 330 m dans son appendice au Sud-Ouest. Les sols maigres du haut sont plantés en bonne partie en chardonnay. Les sols plus argileux du bas sont plutôt colonisés en pinot. Sa taille assez considérable, son  fort dénivelé et la distribution éparse des parcelles se conjuguent pour suggérer une certaine variabilité de typicité des vins qui en sont issus. La cuvée ‘Clos de la Croix de Pierre’ de la maison Louis Jadot provient de ce climat.

√ Les Fichots (11,23 ha)
Il est également de taille significative. Sa pente décline régulièrement de ±8% au point zéro; il occupe ainsi en partie le glacis du versant. La mosaïque des parcelles est disparate, du coup selon les positions des parcelles, les vins sont théoriquement de typicités variables, toutefois tous assez denses.


4 ⇒ Mise en valeur plus tardive

Les parties du vignoble de Pernand-Vergelesses situées dans les couloirs des deux combes ont été graduellement plantées en chardonnay et en pinot noir au cours des ±40 dernières décennies. Ces ‘nouvelles’ vignes nobles couvrent la majorité de l’aire en appellation village et également le Premier Cru Sous Frétille. Le gamay fut jadis le cépage qui occupait ces « climats inférieurs » nous dit Jules Lavalle (‘Histoire et Statistique de la Vigne des Grands Vins de la Côte d’Or’, 1855).

Section de la fresque cartographique du Classement du Comité d’Agriculture et de Viticulture de l’arrondissement de Beaune de 1860. Ce classement historique, référentiel, en trois catégorie (Rose pour la Première Classe; Jaune pour la Deuxième classe et Vert pour la Troisième classe) a servi de référence majeure à l’homologation des Premiers Crus dans les années 1940. Aux climats placés sur les versants de combes (Sous Frétille, Les Quartiers, Les Pins, Les Plantes, Sous le Bois de Noël et Belles Filles, …) ne fut pas attribué de classement en 1860 parce que alors plantés en cépages productifs, surtout gamay et aligoté; certainement alors de très bons aligotés! La plantation de ces parties de Pernand en pinot noir et chardonnay s’est faite progressivement depuis les années 1970.

Entre autres, il importe de remarquer que le Premier Cru Sous Frétille n’obtient pas de classement. La promotion de ce climat en Premier Cru, livrant réellement des blancs remarquables, n’a été officialisée qu’en 2001, applicable sur le millésime 2000. Sa reconnaissance est ainsi assez récente et découle d’une plantation en chardonnay au cours des dernières décennies et des facteurs, entre autres, suivants: l’opportunité de marché découlant de la demande sans cesse grandissante de vins fins de La Côte, les capacités techniques modernes de culture avec rentabilité de vignobles en fortes pentes, et le réchauffement climatique des dernières décennies qui apporte le supplément de maturité pour pleinement révéler ces terroirs.
Si ce dernier élément, climatique, est certes postérieur à l’amorce de la mise en valeur de ce secteur, il n’en est pas moins actuellement le ‘jocker’, le facteur qui révèle nettement ces terroirs. Voisin de Sous Frétille, les climats portant le nom de Les Clous (‘Devant les Clous’ et ‘Sous les Clous’) sont, en parties, des Premiers Crus envisageables selon les producteurs de Pernand, tant le niveau élevé du terroir se révèle avec la prise d’âge des vignes.

Toujours est-il …
Pernand, coutumier aux jalons décalés!
Les jalons du développement du vignoble de Pernand-Vergelesses ont fréquemment été décalés. Les climats homologués en Premiers Crus blancs étaient exploités en cépages ordinaires (aligoté et gamay) au milieu du 19e siècle, du coup le classement référentiel du Comité d’Agriculture et de Viticulture de l’Arrondissement de Beaune de 1860 n’a pas attribué de réelles classifications sur ce secteur de Pernand-Vergelesses (voir ‘Histoire-Les Classements- Côte de Beaune; Ladoix/Aloxe-Corton/Pernand-Vergelesses). L’adjonction de ‘Vergelesses’ (Pernand-‘Vergelesses’) à son nom, en 1922, s’est réalisée quelques décennies après les mêmes initiatives à Aloxe (Aloxe-‘Corton’), dans les finages de la Côte de Nuits, aussi à Puligny (Puligny-‘Montrachet’) et Chassagne (Chassagne-‘Montrachet’). Par ailleurs, la plus grande partie de Corton-Charlemagne sur le territoire de Pernand n’a obtenu son annexion à ce Grand Cru qu’en 1956. Finalement, les Premiers Crus dédiés strictement aux vins blancs n’ont obtenu cette homologation qu’à partir du millésime 2000. Encore aujourd’hui les vins de Pernand ne sont certainement pas reconnus à leur juste valeur. Les prix reflètent cette notoriété certes encore latente et devraient intéresser impérativement les amateurs futés.

→ Bibliographie

Voir ICI.

 

Onglet suivant   →   ‘Ile de Vergelesses: climat majeur’